Comment annoter une vidéo ?

Découvrez les outils et les bonnes pratiques pour annoter une vidéo. Annoter une vidéo, c’est d’abord avoir conscience que cet outil est venu sauver les nerfs des créas et clients qui collaboraient sur un projet vidéo avant l’ère de nos jolies plateformes collaboratives. Nous avons alors tous gagné des années d’espérance de vie en s’épargnant de nombreuses incompréhensions. “Que voulez-vous dire par là ?”, “De quel moment vous parlez exactement ?” Bref, réalisateurs et réalisatrices, producteurs de contenu, monteur et monteuse, directrice de production : nous savons le pouvoir magique contenu dans cet action simple de bien annoter une vidéo. Alors, conscient de « l’avant » annotation vidéo, efforçons-nous de ne pas reproduire les petits travers qui apportent confusion et arrachage de cheveux.
Comment annoter une video

Comment annoter une vidéo ?

Annoter une vidéo : quels bénéfices ?

Avant de passer à la pratique, un petit rappel du pourquoi il est si bon d’annoter une vidéo ? Il existe 4 gains directement liés à l’annotation sur vidéo.

Annoter une vidéo c’est être :

  • Précis dans le temps > on annoter directement au Time-code choisi.
  • Précis dans l’espace > On épingle directement l’annotation sur l’image de la vidéo.
  • Précis dans la gestion du commentaire > on lance une dynamique d’échange si besoin avec des système de réponse, marqueur « effectué ».
  • Précis dans l’historisation de la production > les retours sont datés et documentés avec l’identification du reviewer.

Annoter une vidéo évite donc énormément d’erreurs et offre un gain de temps et de confort.
C’est dit, passons aux bonnes pratiques.

Annoter une vidéo

Annoter une vidéo : les bonnes pratiques

  • Aller droit au but.

Une annotation = un point de contenu. A vouloir être trop complet, on s’éparpille souvent. Pour plus de clarté, préférez donc annoter plusieurs fois une même image vidéo, plutôt que de vouloir tout caser dans un gros paragraphe.

  • Être précis dans le texte.

Court, mais précis. Il y a un certain nombre d’informations que nous possédons et que notre interlocuteur n’a pas. L’efficacité globale de la production est démultipliée si c’est la personne qui a l’information, qui la donne directement. Cela évite les échanges multiples pour avoir la précision nécessaire (détails d’un élément, dossier où le trouver…) et détend tout le monde. Celui qui cherche l’information comme celui qui est sollicité pour la donner.

  • Etre précis dans le temps et dans l’espace
    Parfois pour aller plus vite, on peut être un peu approximatif… Les outils pour annoter une vidéo sont bien faits, alors on les utilise bien ! Il est important d’annoter le moment exact, c’est à dire au bon time-code, et au bon endroit sur l’image, ça aide !
  • Chasser les mauvaises interprétations.

Lorsque l’on est « dans » notre idée, notre logique nous semble toujours implacable. Prendre un peu de recul permet d’évaluer que ce que l’on a écrit ne peut pas aussi être interprété différemment.

  • Une forme directe

– Utiliser la voix active et les tournures directes, pas de fioritures
– Donner des exemples : rien de tel pour se faire comprendre

Et… Placez un petit mot doux pour motiver les troupes, le reste l’application le fait pour vous !

Précédent
Suivant

Annoter une vidéo : les outils

Annoter une vidéo  un must have ! Sur le marché des plateformes de diffusion vidéo type Vimeo, il existe un nombre croissant de plateformes qui proposent l’outil d’annotation. En ce qui concerne les solutions généralistes, l’annotation vidéo n’est pas accompagnée d’un outil de planning de production et la plateforme elle-même est peu adaptée à une gestion de projets créatifs, car non spécialisée. Et sinon, il y a Skeem 😉

Partagez cet article :